ado cfm ado club franco-malgache fanorona
(Association Loi 1901)

Le site du FANORONA

(jeu de stratégie national malgache)

Fanoron-telo ou Ilaitelo
(le jeu traditionnel des enfants malgaches)

Le tracé du jeu reproduit un carré qui déploie ses diagonales et ses médiatrices. Deux enfants s'affrontent, détenant chacun trois pions de même valeur.

fanoron-telo

Le but du jeu consiste à aligner, le premier, ses pions, sur un côté ou sur une ligne intérieure (une diagonale ou une médiatrice).

Les enfants jouent à tour de rôle du début à la fin de la partie.

Le premier joueur dispose un pion sur une intersection (au centre ou sur le pourtour). Le second met un pion sur une intersection libre, et ainsi de suite. Et chacun s'efforce d'aligner ses trois pions tout en empêchant l'autre d'y réussir.

Quand les pions sont placés, en continuant le tour, chaque joueur en déplace un à chaque fois, d'une intersection à une autre voisine et libre, à droite, à gauche, en haut, en bas.

On ne peut ni déplacer un pion pour lui prendre sa place ni passer par-dessus.

Le Fanoron-telo est un jeu de concentration (et non une jeu de stratégie). Si les deux enfants ont le même niveau et la même fraîcheur, la partie peut s'éterniser. C'est un match nul. Ils doivent alors s'entendre pour l'interrompre et recommencer une autre partie.

S'il y a un vainqueur, le vaincu recevra une chiquenaude (tsipindy), accompagnée le plus souvent d'un fou rire partagé, complice.

Enseignement.

Un proverbe malgache énonce "Adin'ombalahin'ny mpianakavy, izay mandresy tsy hobiana, izay resy tsy akoraina" (Un affrontement entre deux taureaux de la famille, celui qui gagne n'est pas acclamé, celui qui perd n'est pas hué). Avec le temps, le Fanoron-telo apprend aux enfants à bien se comporter dans la société : à gagner ou à perdre dans la bonne humeur et dans le respect de l'adversaire, du public et d'eux-mêmes.

Suggestion pour les élèves des écoles primaires.

Dans la cour de l'école, durant la récréation, tracez en grand le Fanoron-telo. 3 filles et 3 garçons s'affrontent selon les règles du jeu (ci-dessus). Voir aussi la démo. Une fille se décide et se positionne sur une intersection. A son tour, un garçon s'avance et occupe une intersection libre. Une deuxième fille rentre dans le jeu, suivi d'un autre garçon, et ainsi de suite... L'institutrice arbitre la rencontre.
Cela habitue les enfants à travailler en équipes.

Symbolisme.

Les trois pions alignés du vainqueur rappellent un groupe d'étoiles chères aux Malgaches : Telonohorefy (la ceinture d'Orion) de la célèbre Constellation d'Orion. En début de soirée, vous la trouverez en regardant la voûte céleste, dans la direction du sud, un peu au-dessus de l'horizon. Au fil de la nuit, elle monte progressivement dans le ciel en se dirigeant vers l'ouest. Vous ne pouvez pas la rater car elle vous saute aux yeux. Gardez en mémoire la figure ci-dessous et cherchez.

Orion exhibe fièrement sept étoiles lumineuses bien visibles. Reliées par une ligne imaginaire, elles dévoilent la tunique du mythique géant Orion qui avait séduit la déesse Artémis.

Telonohorefy, les étoiles composées de Mintaka, Alnilam et Alnitak, orne sa taille. D'où le nom "Ceinture d'Orion".

(Syn : Telonohorefy ; les étoiles du baudrier ; le baudrier d'Orion ; les trois rois ; les trois mages).

constellation d'Orion

Bon Fanoron-telo!
Ado Gascar